CAP Pâtissier en candidate libre [Partie 1]


CAP Pâtissier en candidate libre [Partie 1]

30 novembre 2020

Catégorie : CAP Pâtissier

Une fois n’est pas coutume, ici pas de recette mais mon expérience du CAP Pâtissier ! Après vous avoir annoncé sur instagram il y a quelques jours que je venais d’obtenir mon CAP en candidat libre, j’ai reçu énormément de questions, alors un article ici pour retracer mon parcours me permet de vous répondre plus facilement. Edit : je vais finalement détailler ça en trois articles pour que ce soit un peu moins long, j’avais beaucoup de choses à dire !cap patissier 1

Tout d’abord, sachez qu’à partir de l’an prochain (session 2021), les modalités de l’examen changent complètement : de nouvelles recettes font leur apparition avec entre autres des gâteaux individuels, macarons ou encore gâteaux de voyage. En outre, il y aura deux jours d’examens pratiques et plus un seul comme c’était le cas jusqu’à présent, mais surtout, le plus gros changement, qui risque de décourager pas mal de candidats libres, c’est qu’à partir de maintenant 14 semaines de stages sont obligatoires pour s’inscrire au CAP. Il faut avoir effectué ces semaines en deux fois, avant l’inscription auprès de l’académie (si vous souhaitez vous inscrire pour juin 2022, il faudra avoir fait les stages avant octobre 2021 par exemple). Comme il s’agit de stages à temps plein, il n’est plus possible de cumuler emploi salarié classique avec la préparation du CAP… Cette année était donc la dernière où l’on pouvait passer le CAP sans expérience professionnelle, simplement en s’entrainant dans sa cuisine. Allez, assez de blabla, je passe à mon année riche en rebondissements :

cap patissier 2

Le commencement : pourquoi je me suis inscrite ? Pourquoi en candidate libre ?
cap patissier 3

Ça faisait plusieurs années que j’hésitais à m’inscrire pour passer mon CAP, pour pouvoir valider mes connaissances mais aussi être en capacité de réaliser des potentiels projets, et je n’avais pas encore sauté le pas ! Alors quand j’ai appris que l’année suivante, la réforme entrait en vigueur et que c’était ma dernière possibilité de le passer « tranquillement », je me suis lancée.

cap patissier 4

Je préférais le passer en candidate libre pour garder ma liberté à côté, continuer à bosser sur mes recettes, mon blog et instagram en parallèle de la préparation, ce qui occupe bien mes journées ! Je savais aussi que je pourrais m’organiser comme je le souhaitais puisque je n’ai pas d’emploi « classique » à côté, et j’étais déjà bien équipée en termes de matériel puisque la pâtisserie occupe une place importante dans ma vie depuis maintenant plusieurs années.

cap patissier 5

En ce qui me concerne donc, pas de soucis d’emploi du temps, je décide de mes horaires et j’organise mes journées de travail comme je le souhaite et je n’ai pas d’enfants à gérer donc j’ai pu m’imposer une certaine régularité de travail et de révisions, même si évidemment tout a été plus ou moins chamboulé avec le Covid, mais je reviendrai sur tout ça plus loin dans mon article.

cap patissier 6

A quel moment se déroulent les inscriptions ?  
cap patissier 7

Dans mon académie, celle de Lille, si je me souviens bien les inscriptions ont eu lieu en octobre 2019, avec un dossier à renvoyer en novembre pour finaliser mon inscription pour le passage en mai-juin 2020. A partir du moment où vous avez le bac / des diplômes d’études supérieures, vous êtes dispensé des épreuves générales et vous n’avez que les épreuves professionnelles à passer. Pour connaitre les dates et modalités d’inscription, il faut se rapprocher de votre académie.

cap patissier 8

Quelle formation j’ai suivie ?
Pour être tout à fait honnête, j’ai mis un peu de temps à m’y mettre… Je savais que j’avais un peu d’avance car je savais déjà faire pas mal des préparations de base (biscuits, mousses, tartes, brioches, viennoiseries…) mais en dehors de ça le Jour J ce qui compte énormément c’est l’organisation, les gestes plus ou moins professionnels, le respect de l’hygiène…

cap patissier 10

En janvier je me suis dit qu’il fallait que je m’y mette sérieusement, et j’ai un peu farfouillé sur internet pour savoir comment me préparer à la pratique, mais aussi aux épreuves théoriques. J’ai fini par acheter la formation du site Pâtissier-libre, sur lequel j’avais déjà pu trouver pas mal d’infos gratuites bien utiles.

cap patissier 11

La formation contient le déroulé de toutes les recettes de base, illustré avec beaucoup de photos et les explications des gestes professionnels, mais aussi des fiches de cours pour les quatre matières théoriques à réviser. Niveau contenu gratuit, on y trouvait les annales des épreuves pratiques et théoriques, avec les corrigés, ainsi que des explications sur l’ordonnancement, sorte de fil rouge de l’examen pratique à remplir le matin de l’examen avant de commencer à pâtisser. Le tarif de la formation était dans les 150€, je n’ai acheté aucun livre ni aucune autre formation.

cap patissier 12

Par contre, il n’y a aucun suivi, il faut s’organiser et se juger sans professeur pour nous dire quoi faire ou quoi améliorer. En plus de ça, j’ai rejoint un groupe facebook, Cap pâtissier {Candidat libre}, qui regroupe pas mal d’informations, et sur lequel on peut poster des photos pour obtenir des avis et des conseils. Je n’ai donc pas de retour à vous donner sur les formations suivies, j’ai utilisé ces cours et je me suis organisée seule. Si vous préférez avoir un cadre et être encouragé/entouré, ce n’est peut-être pas la solution pour vous.

Les suites de mon articles :
Partie 2
Partie 3
cap patissier 13

Commentaires


Copyright © Il était un gâteau 2021 - flavie@iletaitungateau.com