CAP Pâtissier en candidate libre [Partie 2]


CAP Pâtissier en candidate libre [Partie 2]

30 novembre 2020

Catégorie : CAP Pâtissier

Voilà la partie 2 de mon expérience du CAP. Le début est à retrouver là : Partie 1.

Mes entrainements ?
Comme dit précédemment, j’ai commencé mes révisions en janvier. J’avais comme objectif de réaliser tous les desserts que je n’avais jamais faits auparavant entre début janvier et mi-février, puis d’enchainer avec un CAP blanc par semaine jusqu’à l’examen pour m’entrainer sur toutes les préparations mais aussi bien savoir m’organiser et tenir le coup des 7 heures de pâtisserie.

cap patissier 15

J’ai suivi mon programme sans problème jusqu’au mois de mars et l’arrivée du Covid, qui a quelque peu compliqué les choses. On ne savait pas si on allait pouvoir passer l’examen, on était confinés donc impossible de distribuer le résultat des entrainements, et par-dessus tout impossible de trouver de la farine autour de chez moi pendant quelques temps. Mes CAP blancs hebdomadaires se sont donc arrêtés vers la mi-mars, et je n’ai repris qu’en mai, après le déconfinement, mais de façon moins régulière que prévu.

cap patissier 16

On a su en mai que les candidats libres passeraient le CAP à la session de remplacement de septembre, mais je n’ai eu ma date de passage précise (le 12 octobre, décalé au 14 octobre au dernier moment à cause d’un problème dans mon centre d’examen) que fin septembre.

cap patissier 17

En tout, de mi-février à mon passage en octobre, je pense que j’ai dû réaliser une dizaine de CAP blancs. Chez moi, j’ai toujours terminé en avance, quel que soit le sujet, mais j’avoue que le fait de pâtisser dans un labo pro avec les conditions d’examen me faisait pas mal stresser ! Pour les futurs candidats, avec la réforme et les stages obligatoires, vous aurez au moins l’avantage de connaître le fonctionnement d’un laboratoire professionnel ainsi que le matériel. En parallèle de ça, avec mon activité de blogueuse / instagrameuse, j’ai fait beaucoup d’autres gâteaux donc je m’entrainais quand même très régulièrement sur différentes techniques.

cap patissier 18

Pour autant, pas besoin de faire de la pâtisserie tous les jours pour passer son CAP en candidat libre ! Tout dépend de votre niveau de base, d’où vous partez, de vos connaissances, du temps dont vous disposez… L’organisation se fait en fonction de votre vie, mais il faut quand même rester régulier pour être plutôt serein le jour de l’examen.

cap patissier 19

Cette année était aussi (il me semble) la dernière avec des thèmes imposés niveau décoration de l’entremets pour le jour de l’examen. Cette année, les thèmes étaient la magie de Noël, les 18ans de Camille et super-héros. En gros, ça veut dire que le jour J il faut réaliser une décoration (chocolat, sucre, pâte d’amande…) et une écriture au cornet sur un des trois thèmes, dévoilé en même temps que le sujet et les fiches techniques.

cap patissier 20

Comme vous pouvez le voir sur les photos de mes entrainements, ce type de déco n’est pas franchement ma tasse de thé, donc j’avoue que je ne me suis pas trop creusé la tête, j’ai fait des trucs assez simples (et honnêtement, assez moches haha), mais je me suis un peu entrainée sur l’écriture au cornet qui fait partie des étapes fondamentales de l’examen.

cap patissier 21

Alors bien sûr, tous ces entrainements, ça a un coût ; je sais que certains revendent leurs réalisations pour rentrer dans leurs frais, mais ce n’est pas légal puisqu’il faut justement le CAP ainsi qu’une cuisine aux normes pour vendre des pâtisseries. D’autres font payer le prix des ingrédients à des amis ou de la famille qui leur achètent les gâteaux. Moi j’ai choisi de simplement distribuer mes réalisations autour de moi, ou encore d’en faire profiter des personnes sans domiciles fixes pour les brioches, viennoiseries, tartes sèches… bref tout ce qui ne nécessite pas un frigo. A vous de choisir ce qui vous correspond le plus, mais c’est certain que le CAP Pâtissier, en plus d’être un investissement personnel, est un investissement financier. Il faut penser au matériel, aux ingrédients, à la tenue professionnelle… selon le nombre de vos entrainements et le matériel que vous possédez déjà, ça peut chiffrer assez vite.

cap patissier 22

Et les révisions niveau théorie ?
Je ne sais pas si avec la nouvelle réforme les examens écrits sont les mêmes, avec les mêmes matières… Il faudra vous renseigner sur un site officiel ou auprès de votre académie.
cap patissier 25

Au niveau de la théorie, toujours pareil, à vous de trouver la méthode qui vous convient le mieux en fonction de vos méthodes de travail. Par exemple, pour moi, impossible de retenir simplement en lisant. J’ai donc utilisé les fiches de la formation Pâtissier libre pour faire mes propres fiches, j’ai rempli quelques cahiers pour les différentes matières : Sciences de l’alimentation, Connaissance de l’entreprise, Technologie de la pâtisserie (Approvisionnement et gestion des stocks, épreuve de 2 heures) et Prévention Santé Environnement (PSE, épreuve d’1 heure).

cap patissier 24

Vous pouvez lire, écrire, écouter vos cours, le tout est de le faire plutôt régulièrement. J’ai commencé en janvier comme, pour la pratique, mais en y passant beaucoup moins de temps. Ensuite, à partir de fin août, je me suis entrainée avec les annales et les corrigés, ce qui aide pas mal à comprendre le format des épreuves et les connaissances principales attendues. Pas de panique, avec les révisions normalement on s’en sort, il n’y a pas de piège et il ne faut pas oublier que ce sont des épreuves prévues pour des (très) jeunes étudiants d’environ 15 ans.

Suite et fin de mon aventure du CAP : Partie 3

cap patissier 26


Commentaires


Copyright © Il était un gâteau 2021 - flavie@iletaitungateau.com